Fondements pédagogiques

 

 

Cette école pratique la pédagogie Steiner-Waldorf.

Cette pédagogie, actuellement présente sur tous les continents, est née en Allemagne dans les années 20 à l'initiative d'Emil Molt, chef de l'entreprise Waldorf-Astoria à Stuttgart. Celui-ci, soucieux de l'éducation des ouvriers de l'usine et de celle de leurs enfants, contacta Rudolf Steiner et lui demanda de collaborer à la création d'une école.

Rudolf Steiner est l'instigateur de l'anthroposophie, une méthode de recherche, dont l´un des motifs fondamentaux est l´acquisition d´une connaissance approfondie de la nature de l'être humain.

Cette connaissance est à la base de nombreuses réalisations dans différents domaines pratiques de la vie, comme la pédagogie, la médecine anthroposophique, l´agriculture biodynamique et bien d'autres domaines encore.

 

Se questionner sur la véritable nature de l'être humain, voilà ce qui est décisif pour cette pédagogie.

L´être humain, avant de devenir un adulte que l'on voudrait accompli, est d'abord un enfant.

 

Qu'est-ce qu'un enfant ?

Un enfant n’est pas un adulte en miniature, mais un être en continuel développement, qui tend à devenir "homme" dans le sens le plus noble du terme.

L'éducation devrait poursuivre ce but : faire de nos enfants des hommes, et non pas de les remplir du plus de connaissances possibles, afin qu'ils s'insèrent dans notre société.

Cela ne signifie pas que les enfants ne doivent rien savoir, mais l'acquisition de connaissances n'est pas le seul but et elle doit se faire en temps voulu.

L'éducation devrait surtout aider l'enfant à développer sa propre individualité, l’aider à déployer ses propres forces, afin de lui permettre de devenir un être complet, libre, autonome, conscient de ses responsabilités dans une société qu'il contribuera à mettre en place.

Ainsi le pédagogue ne s’adresse pas à la seule partie "tête" de l’enfant (son intellect) mais aussi à son coeur (ses sentiments, son ressenti) et à ses mains (ses mouvements, sa volonté de se mettre en mouvement).

Calcul avec des marrons

Pour chaque âge, la pédagogie Waldorf tente de donner une nourriture qui correspond à un stade précis du développement de l´enfant.

De la naissance à 7 ans, l'enfant se construit physiquement. C'est un petit être qui perçoit le monde par ses sens et qui découvre que le monde est bon.

Au Jardin d'enfants (de 3 à 6 ans), il peut vivre de nombreuses expériences par le jeu, les contes, les rondes, les rythmes, les couleurs, les sons auxquels il se lie par sa capacité à imiter l'adulte.

De 7 à 14 ans, les apprentissages scolaires proprement dits peuvent commencer. L´enfant rentre dans un monde rempli d'images, qui naissent au fur et à mesure des enseignements prodigués par un maître dont il reconnaît et accepte pleinement l'autorité. Pour lui le monde est beau. 

A la fin de cette période, son intellect devient plus solide et il peut rentrer dans le monde des idées et des concepts.

De 14 à 21 ans, l'enfant peut commencer à élaborer ses propres jugements. Le pédagogue l'accompagne alors dans ce processus, pour qu'il devienne un être autonome, responsable et libre. Pour lui le monde doit être vrai.

 

 

Mise en oeuvre à l'Ecole des Troix Cailloux

L'école des Trois Cailloux regroupe trois classes multi-niveaux intégrant des enfants de 3 à 12 ans.

En classe, chaque enfant doit s’insérer et trouver sa juste place. Il doit apprendre ce qu'est le lien social, le lien à l'autre. Plus que dans une classe d'un seul et même niveau, des qualités particulières sont nécessaires et se développent naturellement, telles que la solidarité, le partage, l'entraide et l'attention à l'autre.

Au sein de la classe multi-niveaux, même si l’enfant reçoit un enseignement adapté à son âge, les apprentissages des autres niveaux se déroulent aussi sous ses yeux.

L’enfant peut d’autant mieux répondre à ses propres besoins, à son rythme propre, par exemple revenir sur un apprentissage abordé l’année précédente et pas encore bien assimilé… piocher "à la carte", selon ses besoins, dans les apprentissages des autres niveaux.

Le maître a à sa disposition un plan scolaire, constitué de différentes étapes, soigneusement adaptées à l'âge de l'enfant et à son développement.

L'art fait partie intégrante de la pédagogie Steiner Waldorf. Un art bien visible dans les domaines de la peinture, du dessin, de la musique, mais aussi subtilement présent dans tout l'enseignement quel qu'il soit (jusqu’aux maths et à la grammaire).

L'enseignement est le plus possible relié à la vie et s'insère dans le présent.

L'observation de l'environnement, l´expérience sensorielle, le travail de l'imagination constituent le vécu de base de chacun.

L'enseignement se donne par périodes de 4 semaines environ. Pendant 4 semaines, l'enfant peut s'immerger totalement dans une matière sans subir de "parasitage " ni "d'émiettement ".

Au bout de ces 4 semaines, on aborde une autre matière, et l´enfant "oublie", comme s'il s'endormait. Quand il faudra qu'il se souvienne, après avoir abordé d'autres périodes, il se "réveillera" à la matière, et il se réveillera d'autant mieux qu'il aura bien dormi !

Chaque journée se déroule dans un rythme bien précis : partie rythmique, cours de période (enseignement principal), ateliers hebdomadaires : langues (allemand et anglais) peinture, travaux de laine, travaux manuels, musique.

Des ateliers d'eurythmie et de gymnastique Bothmer, spécifiques à cette pédagogie, sont également prévus, avec des intervenants extérieurs.

 

Pour revenir aussi sur quelques malentendus...

Cette école n'est pas une école pour élèves en difficulté, même si grâce à cette pédagogie très respectueuse de chaque individualité, elle peut accueillir tous types d'enfants en difficulté.

Ce n'est pas une école dans laquelle nous délaissons les apprentissages classiques : nous faisons des lettres, du calcul et d'autres matières comme dans les autres écoles, mais autrement, en tenant compte de là où en est l'enfant, dans son développement.

Ce n'est pas une école dans laquelle chaque enfant est jugé, évalué par rapport à des critères de société. L'enfant, en tant qu'individualité, peut s´y développer harmonieusement, pour devenir un être accompli, un adulte libre et responsable, capable de porter le monde de demain.